Mieux dire son vécu et bien écouter celui de l'autre


en toute confidentialité, voilà comment on construit un bon soutien réciproque !
On pourra ainsi soulager les tensions de la vie actuelle et aussi
entreprendre de nouveaux projets personnels.

Il existe un espace d'échange interpersonnel que nous croyons fort utile pour de très nombreuses personnes.

Il se situe lorsque la simple conversation amicale ne suffit plus et avant que le recours aux services d'un professionnel de l'aide ne devienne indispensable.

C'est typiquement le lieu où la logique associative prend tout son sens, si l'on en croit l'étude d'Alain Lipietz à ce sujet.
Il s'agit d’instaurer de bonnes relations de soutien réciproque sans aller jusqu'à la mise en place d'un coaching dans lequel le professionnel apporte aide et assistance à son client.

Dans nos sociétés d'aujourd'hui, les pressions exercées sur l'individu, l'obligation d'être toujours plus "performant", toujours plus adaptable et mobile dans un monde aux repères incertains et mouvants, nous amènent de plus en plus souvent à éprouver La fatigue d'être soi, selon le titre de l'essai d'Alain Ehrenberg. Et les difficultés s'accroissent lorsque les liens familiaux et professionnels se distendent ou même se brisent. Dans ces conditions, la moindre modification des conditions de vie pourrait finir par être vécue comme une source de stress très intense, et même comme un obstacle infranchissable.

L'ouverture d'un espace de dialogue accueillant, égalitaire et bienveillant permettra à chacun, à son rythme, de se soulager un peu des tensions vécues, de relâcher la pression. C'est là aussi que l'on verra tout le bénéfice des débuts de la formation : le soutien reçu sera d'autant plus profond que l'on arrivera à dire non seulement 'ce qui s'est passé', mais aussi les sensations, les sentiments, les émotions que nous avons éprouvé à ce moment, ainsi que nos premières réactions impulsives.

Ici, à nouveau, c'est l'approche centrée sur la personne de Carl Rogers qui sera le fil conducteur de la mise en place de ce soutien mutuel. C'est en effet la seule que nous connaissions qui puisse nous mener à une relation 'vraie', égalitaire, respectueuse des différences et des choix de chacun, bienveillante et ouverte. (Voir dans les pratiques la page : "Les entretiens personnels")

Ce ressourcement dans le soutien mutuel donnera à chacun l’énergie de faire face aux difficultés du quotidien ainsi qu'aux changements inévitables des situations familiales ou professionnelles. Il aidera ensuite à entreprendre la mise en oeuvre de projets personnels qui semblaient hier encore hors de portée.


Objectifs
Objectif précédent Objectif suivant
Retour à l'accueil