Groupes de communication



         L'espace ouvert lors des groupes de communication peut être utilisé par les membres à des fins très diverses, selon leurs ressources du moment, leurs désirs, leurs projets, et leur confiance de l'instant.
         Les groupes proposés par Co-Libri ont pour caractéristique l'organisation d'une facilitation entre les participants, de façon à ce que chaque prise de parole soit l'occasion pour chacun, à son rythme et selon ses choix, de développer de nouvelles facettes de ses manières de communiquer.
         Ici, l'expression de la subjectivité, des affects et des ressentis est la bienvenue. C'est en faisant cette expérience directe d'une communication plus pleine que les membres pourront repousser leurs limites, assouplir leurs tabous et s'ouvrir à de nouveaux possibles.
         L'expérience vécue d'une communication plus sincère et plus directe sera aussi l'occasion d'apprendre (par contraste) à mieux repérer les problèmes de communication vécus dans la vie quotidienne, familiale ou professionnelle. Les participants deviendront petit à petit plus à même de résister à l'autoritarisme ou aux tentatives de domination, de déjouer les manipulations et les récupérations ou les détournements de toutes sortes.
         Chaque occasion de formuler et d'expliciter ce que l'on est en train de vivre ici et maintenant constitue une chance de progresser vers une communication plus authentique, réellement interpersonnelle. Bien entendu, chacun est et reste à tout moment libre de saisir ou non une telle occasion, libre aussi de son degré d'implication personnelle.
         Selon le dynamisme de chacun et selon la dynamique du groupe à ce moment, on pourra voir comme résultat un petit moment d'accueil agréable et chaleureux (ce qui n'est déjà pas si fréquent), un échange de solidarité, le relâchement émouvant de tensions liées à l'isolement, le soulagement éprouvé à se sentir enfin vraiment entendu, la prise de conscience de ce que permet l'absence des restrictions usuelles à ce que l'on peut échanger.
         On pourra aussi passer par la régulation d'une tension désagréable entre deux participants, la résorption d'un malentendu (qui souvent est aussi un mal dit), la formulation d'une attente, d'une demande, d'une offre. Cela peut à certaines occasions aller jusqu'à un plus radical changement d'attitude face au groupe, et parfois être l'ouverture d'une rencontre dense de personne à personne.


         Le déroulement

         Les groupes de communication ont lieu lors des réunions de formation. Le nombre maximum de participants est fixé à quinze personnes. En général, on en organise deux par journée. La durée varie en fonction du nombre de participants. Elle est rarement supérieure à une heure. Les échanges s'organisent très librement dans un cadre large fixé par des règles précises. Ils sont suivis par une évaluation personnelle de chaque participant.
         L'exercice consiste à adresser des messages aussi précis et efficaces que possible aux autres, mais aussi à ‘se dire’, à s’exprimer, dans un climat général de bienveillance et d’aide mutuelle. Les règles ont pour but notamment de favoriser l’adresse des messages dans les meilleurs conditions possibles d'émission et de réception, en minimisant les risques de se blesser inutilement. Les participants s’entraident pour adresser avec justesse les messages qu'ils souhaitent, et pour exprimer ce qu’ils vivent dans l’instant.


Pratiques
Pratique précédente Pratique suivante
Retour à l'accueil