Aide au changement institutionnel



Avec l’avancée des connaissances sur le fonctionnement et la logique des systèmes, on a pu comprendre que les innovations personnelles se trouvaient souvent freinées, voire bloquées, par les inerties ou les résistances des milieux de vie. C’est pourquoi Co-Libri propose une aide au changement institutionnel (ACI) afin de soutenir les participant-e-s qui le souhaitent dans leurs actionspour améliorer le monde dans lequel ils vivent et pour favoriser des changements dans leur environnement social, familial, professionnel et autre afin que l’on puisse mieux s’y épanouir en tant que personne.L’aide au changement insti-tutionnel (ACI) est la pratique de Co-Libri consacrée à préparer l’avenir et à développer nos compétences d’acteur social.Ici, on entend par institution une organisation humaine, mais aussi un stéréotype, une norme ou une règle instituée dans un groupe social donné, une pratique courante, une habitude collective, une coutume. L’ACI vise l’amélioration de l’institution dont la personne estime qu'elle entrave son accomplissement personnel ou celui d’autres personnes. La logique de l’ACI est rarement celle du héros, plus souvent celle du pas à pas, de l’étape par étape, car le but ne peut généralement pas être atteint par une solution magique qui résoudrait tout d’un seul coup. La plupart du temps, il faudra plutôt approcher par une série de petites actions qui tiennent compte des moyens dont on dispose et des difficultés de la tâche. Avec la fable du colibri et l'histoire de vie de Pierre Rabhi, on sait qu'aucune action, même d’apparence minime, n’est toutefois insignifiante. Par exemple, sans le refus de Rosa Parks de céder sa place àun blanc dans un bus en 1955, le nom du président actuel des Etats-Unis serait-il le même ?
Il arrive donc que même une petite action puisse avoir des effets importants. La même petite goutte d’eau peut être une goutte d’eau dans la mer,
ou bien être justement celle qui met le feu aux poudres, l’étincelle qui déclenche l’avalanche, le petit caillou dont la chute provoque une tempête de l’autre côté du monde, ou encore le battement de l’aile de papillon qui fait déborder le vase. Le déroulement :
Au cours des séances du groupe de formation, chacun peut décider de préparer un nouveau pas avec l’aide d’une personne de son choix. L’aide ne consiste pas à dire à la personne ce qu’elle devrait faire, mais à l’encourager à définir par elle-même
une action qu’elle estime ajustée et facilement réalisable, en y associant si possible d’autres personnes concernées.
On ne termine pas cette phase de préparation sans prendre un rendez-vous pour faire l’évaluation du changement.


Pratiques
Pratique précédente Pratique suivante
Retour à l'accueil