Le mot du webmister



     "Webmaster" ? Je ne me reconnais 'master' ou 'mestre' ou 'maître' en rien du tout (rien que "maître de soi-même", c'est déjà tout un programme...), surtout pas en web !! Seules les araignées sont maitresses fileuses de toiles.

     Je ne me crois pas non plus ni Westminster, ni webmonster, ni Ouest-ministère. Il se trouve tout simplement que j'ai été convaincu par de plus jeunes que moi de l'importance aujourd'hui de créer un site décent à peu près en même temps que l'on crée la structure associative.
     Petit problème, au mois de novembre, personne dans l'association n'avait la moindre connaissance en code html (je savais à peine que quelque chose nommé comme ça existait). Fâcheux, non !

     J'ai donc commencé en achetant un nom de domaine, sans presque savoir de quoi il s'agissait, puis en m'informant sur ce que certains appelaient 'un hébergeur'... Bon, je vous passe les détails. Il m'a fallu quelques soirées pour me débrouiller, d'abord avec SPIP, puis je suis passé en janvier à l'écriture de pages web en html. J'y ai passé quelques soirées prolongées, mais j'ai trouvé ça assez amusant.
     Comme j'ai tout de même déjà repris un bon nombre de mes récits de vie, il ne m'a pas été très difficile de prendre conscience que je réutilisais les compétences acquises lors de mon enfance lorsque je passais des heures à bricoler avec les 'chalets suisses' de mon frère ainé... ... puis avec mes 'pierres magiques', ancêtres des Lego dans les années soixante. (Avoir raconté ses histoires d'apprentissage se révèle très utile pour choisir ses façons d'apprendre aujourd'hui).      Bien sûr, mes premières constructions ont parfois eu une structure bizarre...      Mais avec un peu d'entraînement, de ténacité, et surtout, surtout d'acceptation des erreurs (idée forte de notre très cher et très rogerien André de Peretti), j'ai assez vite estimé pouvoir présenter mes brouillons à mes partenaires.      A partir de là, la suite de la construction du site s'est faite dans cette ambiance d'échange de messages clairs et directs, de créativité et de coopération bienveillante, riche d'initiatives coordonnées qui est un peu notre marque de fabrique, et que nous apprécions tellement !      J'ai bien aimé découvrir seul devant mon écran comment élaborer une page web, mais il était temps aussi que je retrouve le plaisir de cheminer en bonne compagnie.

     Alors un grand merci, tout d'abord à Alain Drimmer et Michel Frucht, de Counselling Intervention, pour l'accueil et l'aide technique qui m'ont aidé à faire les premiers pas. Un grand merci à mon défunt grand-père pour ses cadeaux de Noël (les jeux de construction). Et un grand merci à tous les membres de Co-Libri qui ont largement contribué à la qualité du résultat actuel.

     Et vous, internautes inconnus qui découvrez notre site, n'hésitez pas à ajouter votre pierre à l'édifice en faisant une proposition une remarque, une appréciation par courriel. (adresse juste en dessous). Merci d'avance.

Chaleureusement.

Jean-Marc Fert, Monsieur toile.


Nous envoyer un courriel Retour à l'accueil Nos coordonnées